Quelle est la solution face à la fin du transmetteur d’alarme RTC ?

Accueil » Quelle est la solution face à la fin du transmetteur d’alarme RTC ?

Le transmetteur d'alarme RTC, une ligne qui prend fin...

Pour assurer la transmission d’alarme, la solution historique et traditionnelle consiste à utiliser le réseau téléphonique commuté (réseau public RTC) pour communiquer avec son ou ses utilisateurs. 

Dans ce cas, la  centrale d’alarme est reliée à une prise téléphonique et n’utilise que le réseau de téléphone classique (France Télécom) pour transmettre les alertes et autres données. En cas d’intrusion vous recevez un appel téléphonique (ou la télésurveillance, si vous avez un contrat).

Cette solution est très majoritairement utilisée car elle présente divers avantages comme le coût, la rapidité de sa mise en œuvre et la fiabilité.

Elle possède néanmoins des limites comme les pannes ou coupures (volontaires ou non) sur les lignes téléphoniques empêchant la transmission d’alertes en cas d’intrusion ou dysfonctionnement. De plus, vous êtes alertés uniquement par messages vocaux.

L’évolution du réseau RTC depuis quelques années rend désormais cette solution obsolète. 

En effet, en France métropolitaine, il n’est plus possible d’ouvrir une nouvelle ligne analogique de type RTC depuis fin 2018 et de type NUMERIS ou RNIS depuis fin 2019 (les outre-mer sont également impactés à partir de fin 2020). 

Et pour finir, à partir de fin 2023, les lignes existantes seront progressivement fermées, par zone géographique, pour laisser place au réseau IP.  

Un changement pour votre système d'alarme.

 

Le transmetteur d’alarme RTC ne sera plus opérationnel autant pour les transmissions en mode vocal (message vocal vers l’utilisateur) que pour les transmissions digitales vers un centre de télésurveillance. 

Pas d’inquiétude, des solutions existent pour faire évoluer votre installation RTC.

Changement transmission

Le transmetteur GSM, la solution la plus stable.

La transmission cellulaire, appelée communément GMS/GPRS permet à votre système d’alarme de communiquer avec le monde extérieur par le biais des réseaux mobiles

Cette solution offre les mêmes prestations que les lignes RTC et d’autres fonctionnalités fortement appréciées : envoi de SMS, transmission DATA pour le GPRS. 

Comment ça marche ? 

Une carte SIM, dédiée à votre système d’alarme, va fonctionner comme un téléphone, avec un numéro d’appel. 

Nous installons la carte SIM directement dans la centrale d’alarme pour les modèles les plus récents. Sinon, nous équipons la centrale d’alarme d’un transmetteur GMS permettant d’accueillir la carte SIM.

Lors de l’installation, nous paramétrons le GMS selon vos besoins et vos habitudes : message vocal ou sms, numéros de téléphone des personnes à contacter en cas d’alerte (fixe ou mobile). 

Ainsi, en cas d’intrusion ou d’anomalie, le premier contact est informé et si ce dernier est absent, le second destinataire est averti, jusqu’à ce qu’une personne accuse réception de l’alarme.

Solution Transmission GSM

Les avantages et inconvénients de ce fonctionnement.

Le plus gros avantage du transmetteur GMS est son indépendance : vous continuez de recevoir les alertes même en cas de coupure de courant ou de ligne téléphonique. 

Vous pouvez vous affranchir d’un abonnement d’une ligne téléphonique classique (vouée à disparaître ) notamment dans votre système d’alarme est dans votre maison secondaire, dans une dépendance, un garage par exemple. 

Le transmetteur GSM a aussi l’avantage de pouvoir fonctionner aussi bien sur le réseau 2G que sur le réseau 3G permettant d’assurer la communication avec votre alarme, même si vous ne captez pas le réseau 3G. 

Cependant, le réseau GSM présente deux principaux inconvénients.

Il peut s’avérer vulnérable. L’un des principaux modes opératoires des malfaiteurs est de neutraliser les transmissions cellulaires en brouillant le réseau, ce qui empêche toute émission de communication.  

Pour y remédier, Agelec Protection dispose d’une large gamme d’alarmes comme les marques Visonic, Honeywell et Paradox qui détectent toutes tentatives de brouillage et qui se mettent automatiquement en mode autoprotection ; l’utilisateur est ainsi informé d‘une éventuelle tentative de sabotage

Comme un téléphone, votre transmetteur peut perdre la communication en cas de difficulté sur le réseau mobile du réseau de votre carte SIM (Free, SFR etc …). 

En outre, les cartes SIM vendus par les opérateurs historiques n’ont pas été fabriquées et configurées pour l’usage d’une alarme ; elles peuvent donc faire l’objet de mises à jour empêchant le bon fonctionnement de la carte SIM sans intervention d’un technicien ou changement de paramètres. 

Il est préférable d’opter pour une Carte SIM de type multi-opérateurs (et non une carte de chez votre opérateur qui est mono réseau et qui, en cas de problème sur le réseau les alertes ne sont pas transmises), qui permettra de basculer d’un opérateur à l’autre en cas de problème technique ou de réception. 

La société Agelec Protection propose des cartes SIM multi-opérateurs  vous permettant de ne pas dépendre de la qualité du réseau d’un seul opérateur. 

Sous forme d’abonnements personnalisables selon votre usage (quantité de DATA ou SMS), nos cartes SIM nous permettent d’assurer une surveillance au quotidien : diagnostic de la carte à distance, alertes en cas de dépassement ou d’activité suspecte au niveau de la carte SIM.

La transmission IP, une solution complémentaire.

Les systèmes d’alarme peuvent être raccordés directement à votre box internet afin de communiquer via votre réseau internet

Si vous optez pour cette solution, vous pourrez également contrôler votre alarme (mise en marche/mise à l’arrêt …) et être informé en cas d’alerte via l’application mobile ou le site web dédiés.

 

Toutefois, cette solution présente plusieurs désavantages comme les déconnexions intempestives ou des mises à jours incessantes des box qui ne permettent pas d’utiliser la transmission IP sereinement. 

De plus, les données qui transitent sur internet sont plus vulnérables et donc moins sécurisées. 

Pour ces raisons, Agelec Protection ne préconise pas l’alarme IP comme unique moyen de communication. Cette solution est particulièrement confortable et souple si vous possédez en secours un transmetteur GMS pour toutes les raisons évoquées précédemment. 

Pour toutes informations complémentaires ou demande de rendez-vous avec l’un de nos commerciaux, n’hésitez pas à nous contacter au 04 78 60 43 56  ou via notre page contact.

Agelec Protection assure votre